CHRONOLOGIE COMPARATIVE


Chronologie de Jacques Rivière Chronologie d'Alain-Fournier Chronologie historique et culturelle
15 juillet 1886 naissance à Bordeaux de Jacques Rivière 3 octobre 1886, naissance à La Chapelle d'Angillon, d'Henri Alban Fournier
16 juillet 1889 naissance de sa soeur Isabelle
octobre 1891 ses parents, instituteurs, sont nommés à Epineuil le Fleuriel
9 mars 1897 mort à Cenon (dans la villa de Dumune) de Reine Rivière, née Fermaud, sa mère. Les quatre frères et soeur sont confiés à leur tante maternelle, Marcelle Feur, dite Tante Michelle, et pendant cinq ans vivent dans le domaine de St Victor à Cenon.
octobre 1898 Jacques entre en sixième au Lycée de Bordeaux. octobre 1898 entre en sixième au Lycée Voltaire. Il décroche le Prix d'Excellence
1900-1903 Jacques fonde et dirige L'Avenir, petite revue familiale polycopiée à cinq exemplaires octobre 1901 Henri entre en seconde à l'Ecole Navale au Lycée de Brest pour devenir officier de marine. Il saute la troisième.
juillet 1902 Le père de Jacques Maurice Rivière se remarie et vend Dumune septembre 1902 Monsieur et Madame Fournier quittent Epineuil pour Menetou-Ratel
Décembre 1902 Henri quitte Brest et entre, comme pensionnaire, au Lycée de Bourges.
juillet 1903 Jacques passe avec succès le baccalauréat de philosophie juillet 1903 Henri obtient le baccalauréat de Philosophie
octobre 1903 Jacques entre au Lycée Lakanal de Sceaux, comme pensionnaire, pour y préparer l'entrée à l'Ecole Normale Supérieure.
A la veille de Noël, grâce à la lecture d'un poème d'Henri de Régnier, "Tel qu'en songe", par leur professeur, l'amitié avec Henri Fournier est "brusquement portée à son comble".
Début d'une correspondance suivie entre Jacques et ses tantes maternelles
octobre 1903 Monsieur et Madame Fournier sont nommés à La Chapelle d'Angillon pour se rapprocher des grands-parents âgés.
Henri a 17 ans et entre comme pensionnaire, au Lycée Lakanal à Sceaux, pour y préparer l'entrée à l'Ecole Normale Supérieure.
21 janvier 1904 Révélation de Pelléas et Mélisande et de Prélude à l'après-midi d'un faune de Claude Debussy à l'Opéra Comique 21 janvier 1904 Avec Rivière, il entend pour la première fois Pelléas et Mélisande de Claude Debussy à l'Opéra Comique.
juin 1905 Jacques se présente seul au Concours d'entrée à l'ENS de la rue d'Ulm 1 juin 1905 Première rencontre avec Melle de Quiévrecourt, à la sortie du Salon de la Nationale au Grand Palais
11 juin 1905 Seconde rencoontre où il ose aborder la jeune fille: "la grande, belle et mystérieuse conversation"
30 juillet 1905 Jacques, qui avait été admissible à l'écrit, échoue à l'oral. Il obtient une bourse de licence pour Bordeaux, où il s'inscrit en octobre juillet 1905 Henri est à Londres où il travaille comme traducteur dans une fabrique de papiers peints.
Il compose "A travers les étés" qui se passe dans la maison des tourterelles de Mme Benoist à Epineuil.
23 décembre 1905 Jacques vient passer trois jours à Paris avec Henri. Il décide de devancer l'appel pour ne faire qu'un an de service militaire 23 décembre 1905 Henri retrouve Jacques à Paris pour trois jours de vacances.
1 mai 1906 Le Mercure Musical publie le premier article de Jacques: La Musique à Bordeaux
31 mai 1906 Devançant l'appel, Jacques part pour Tarbes, incorporé au 53e RI 16 juillet 1906 Henri échoue au concours d'entrée de l'ENS. Isabelle sa soeur, réussit son baccalauréat.
2 juillet 1906 Jacques obtient sa licence de philosophie
7 juillet 1906 transfert à Bordeaux, au 144e RI, d'où Jacques sera envoyé pour six semaines à Saint-Médard en Jalles, "petit patelin militaire des environs"
1 septembre 1906 Départ pour les manoeuvres de la 35e division septembre 1906 Henri commence une troisième année de khâgne à Louis le Grand à Paris.
Isabelle, qui prépare l'ENS de Sèvres au Lycée Fénelon et Maman Barthe, leur grand-mère, le rejoignent à Paris et s'installent tous les trois 60 rue Mazarine
15 décembre 1906 Première visite chez Gabriel Frizeau, à Bordeaux. Il y rencontre André Lhote et Alexis Saint Léger-Léger (futur Saint-John Perse)
23 janvier 1907 Jacques écrit à Claudel, sur la recommandation de Frizeau. La réponse arrivera de Tien-Tsin le 4 avril
29 avril 1907 Jacques, libéré, rejoint Henri à Paris 29 avril 1907 Malgré ses révisions pour le concours, Henri accueille Jacques à Paris
5 juin 1907 Retour de Jacques à Bordeaux. Il publie une "Note sur le 23e Salon des Artistes Indépendants", dans Tânit  
juillet 1907 Méditation sur l'Extrême-Occident paraît dans Occident 24 juillet 1907 Henri, admissible à l'écrit du concours d'entrée à l'ENS, est collé à l'oral.
Il apprend également que Melle de Quévrecourt est mariée 
3-17 août 1907 Jacques a invité Henri en vacances chez ses tantes à Cenon  août 1907 Henri est en vacances avec Jacques à Cenon 
2-27 septembre 1907 Jacques est en vacances chez les Fournier à La Chapelle d'Angillon  septembre 1907 Henri a invité Jacques à passer des vacances à La Chapelle d'Angillon 
octobre 1907 Jacques s'installe avec son frère Pierre dans un hôtel de la rue de Tournon pour y préparer l'agrégation de philosophie et son mémoire de DES sur La Théodicée de Fénelon. Il enseigne le latin et la philosophie à Saint-Joseph des Tuileries  2 octobre 1907 Henri part pour un service militaire de 2 ans au 23e Dragon de Vincennes 
octobre à décembre 1907 Parution en trois livraisons, dans Occident, de Paul Claudel, poète chrétien  10 novembre 1907 Henri passe dans l'infanterie, au 104e RI à Latour-Maubourg 
2 décembre 1907 Fiançailles secrètes de Jacques et d'Isabelle Fournier, à Paris  25 décembre 1907 Le Corps de la femme, premier écrit d'Henri et signé pour la première fois Alain-Fournier, est publié dans La Grande Revue 
26 février 1908 Fiançailles officielles de Jacques et d'Isabelle, malgré l'opposition du père de Jacques, qui tente de faire intervenir les tantes et le grand-père Fermaud  début janvier 1908 Mr et Mme Fournier sont nommés à Paris et s'installent avec leurs enfants et Maman-Barthe, 24 rue Dauphine 
27 mai 1908 Révélation de Boris Godounov de Moussorgsky


novembre 1908-mars 1909 Parution de La Théodicée de Fénelon dans Les  Annales de philosophie chrétienne
30 novembre 1908 Henri écrit La femme empoisonnée

15 décembre 1908 Jacques rencontre André Gide chez André Lhote à Paris


14 janvier 1909 Envoi à Gide de l'Introduction à une métaphysique du rêve


avril 1909 Henri est sous-lieutenant de réserve au 88e RI cantonné à Mirande, Gers, où il reste six mois
30 juillet 1909 Jacques échoue à l'agrégation de philosophie  
24 août 1909 Mariage de Jacques et d'Isabelle à Saint Germain des Prés 24 août 1909 Henri obtient une permission pour assister au mariage de sa soeur avec Jacques Rivière 
27 août-25 septembre 1909 Voyage de noces à Cenon et Lacanau   
octobre 1909 début des cours de philosophie de Jacques au collège Stanislas 
1 novembre 1909 Parution d'Introduction à une métaphysique du rêve à La NRF 
18 décembre 1909 Banquet de La NRF auquel Jacques est présenté officiellement 
décembre 1909 Pensée sur Chopin publié dans Occident 
février 1909 début de la collaboration payée à La NRF  1 janvier 1910 Henri reçoit sa carte de journaliste à Paris-Journal
  février 1910 Henri rencontre Jeanne Bruneau.
Début d'une liaison qui durera deux ans 
26 mars 1910 Jacques et Isabelle vivent six mois avec Henri et ses parents au 2 rue Cassini   
  9 mai 1910 Premier courrier littéraire signé Alain-Fournier
3-23 juillet 1910 Jacques et Isabelle séjournent chez André Gide à Cuverville  8 août 1910 Rencontre avec Charles Péguy.
Le Miracle des trois dames de village publié dans La Grande Revue.
Henri commence à écrire Le Grand Meaulnes, rue Cassini à Paris
22 août-15 septembre 1910 Jacques accomplit une période militaire avec manoeuvres   
octobre 1910 Jacques et Isabelle emménagent 15 rue Froidevaux   
novembre 1910 Parution des Beaux Jours à La NRF   
5 février 1911 Jacques entend Copeau lire Les frères Karamazov par Jacques Copeau chez les Van Rysselberghe  1911 Miracle de la fermière dans La Grande Revue
30 juillet 1911 Deuxième échec de Jacques à l'agrégation de Philosophie 
23 août 1911 Naissance difficile de Jacqueline Rivière, née par césarienne.
Parution d'Etudes aux Editions de La NRF
23 août 1911 Henri est le parrain de sa nièce Jacqueline Rivière.
Période de 28 jours à Mirande comme officier de réserve
25-30 septembre 1911 Séjour de Jacques et Henri chez André Gide à Cuverville 25-30 septembre 1911 Henri accompagne Jacques chez André Gide à Cuverville
octobre-novembre 1911 Parution de André Gide dans La Grande Revue
7 décembre 1911 Nommé secrétaire de La NRF, Jacques entrera en fonction le 15, après avoir abandonné ses cours de philosophie à Stanislas
janvier 1912 Parution de La Sincérité envers soi-même à La NRF 1 avril 1912 Alain-Fournier quitte Paris-Journal
5 mai 1912 Grâce à Péguy, Henri devient secrétaire de Claude Casimir-Perier pour rédiger un ouvrage sur Brest, port transatlantique.
Il rencontre son épouse, l'actrice Simone
12-23 septembre 1912 Période militaire à Bordeaux septembre 1912 le plan final du Grand Meaulnes est terminé
novembre - décembre 1912 Parution de De la foi à La NRF
21 décembre 1912 René Bichet meurt à Paris d'une piqûre de morphine administrée par jeu par ses ex-condisciples de Normale 21 décembre 1912 René Bichet meurt d'une piqûre de morphine
mai-juillet 1913 Parution du Roman d'aventure à La NRF mai 1913 Henri rencontre Yvonne de Quiévrecourt à Rochefort où son mari est basé, grâce à l'intervention du frère de Jacques, Marc, médecine militaire
29 mai 1913 Scandale du Sacre du Printemps de Stravinsky.
Début de sa liaison avec Simone
12 juillet-2 août 1913 Les Rivière séjournent à Bénerville chez les Gallimard juillet-novembre 1913 Le Grand Meaulnes paraît en cinq numéros dans La NRF
11 septembre 1913 Les Rivière reçoivent la visite des Casimir-Perier et d'Alain-Fournier à Cenon, où ils sont en vacances chez les tantes
novembre 1913 Parution du Sacre du Printemps à La NRF octobre 1913 Parution du Grand Meaulnes en volume chez Emile-Paul
décembre 1913 Le Prix Goncourt n'est pas attribué au Grand Meaulnes, à quelques voix près
1 juillet-1 août 1914 Parution du Rimbaud à La NRF 1914 Henri travaille à un nouveau roman, Colombe Blanchet et à une pièce de théâtre La Maison dans la forêt
1 août 1914 Mobilisation générale: Jacques rejoint son unité à Marmande 1 août 1914 Mobilisation générale: Henri rejoint son unité à Mirande
2 août 1914 Henri est promu lieutenant
24 août 1914 Jacques est fait prisonnier. La plus grande partie de sa captivité se passera à Köenigsbrück
22 septembre 1914 Henri est porté disparu après une opération de reconnaissance sur la route de Vaux les Palamey, près de Saint-Rémy La Calonne sur les Hauts de Meuse
2 août 1915 Tentative d'évasion
14 août 1916 Mort de Tante Emilie
15 juin 1917 Internement sanitaire en Suisse à Engelberg
16 juillet 1918 Rapatriement à Toulouse.
Parution aux Editions de La NRF de L'Allemand, souvenirs et réflexions d'un prisonnier de guerre.
Début des recherches pour identifier le lieu de disparition d'Alain-Fournier
21 mars 1919 Démobilisation
1 juin 1919 La NRF reparaît sous la direction de Jacques Rivière. Querelle entre l'équipe de Jacques et certains des fondateurs
11 mars 1920 Naissance une nouvelle fois difficile d'Alain Rivière
1922 Parution d'Aimée aux Editions de La NRF
1923 Numéro spécial de La NRF: Hommage à Marcel Proust.
Les Rivière emménagent rue Boulard
13 janvier 1924 Mort de Marie Fermaud, dite Tante Toutou.
Réédition d'Etudes à La NRF.
Parution de Miracles d'Alain-Fournier à La NRF, avec une préface de Jacques
14 février 1925 Jacques meurt à Paris de la fièvre typhoïde
1 avril 1925 Numéro spécial de La NRF: Hommage à Jacques Rivière
1926 Publication aux Editions de La NRF des tomes I et II de la Correspondance de Jacques Rivière et d'Alain-Fournier (1905-1914), par les soins d'Isabelle. Le tome III, précédé d'un Avertissement et le tome IV paraissent en 1928
10 novembre 1992 Le corps d'Alain-Fournier est retrouvé avec ceux de ses compagnons, dans la forêt de Saint Rémy La Calonne, à l'endroit qui avait été identifié par Jacques et Isabelle juste après la guerre
1992 Henri Alban Fournier est inhumé dans le petit cimetière militaire de Saint Rémy La Calonne, avec ses compagnons d'arme
































Actualités
  • Voeux de l'AJRAF
    L'Ajraf souhaite une très bonne année 2017 à tous ceux qui consultent ce site.
    Suite...
  • Métamorphose
    L'AJRAF se modernise
    L'ajraf se modernise pour faire face à la défection des subventions.
    Suite...
  • Newsletter de l'AJRAF
    L'AJRAF se dote d'une newsletter qui permet d'avertir en temps réel ceux qui y sont abonnés.
    Suite...
  • Making off du film d'Albicocco
    réalisé par Marc Robin le photographe de plateau
    Marc Robin a réalisé un making off du film de Jean Gabriel Albicocco et le vend au prix de 15 euros
    Suite...
  • Avis de recherche
    Le tableau de George Dêcote, La Pianiste
    Un avis de recherche est lancé par un de nos amis canadiens. Il voudrait retrouver le tableau de Georges Dêcote, La Pianiste dont Alain-Fournier parle dans la correspondance avec Jacques...
    Suite...
Contact